Monday 24th July 2017,
leblogenergie

Merci Hulot! Le gaz naturel et ses condensats sont beaucoup plus propres ailleurs

Raymond Bonnaterre énergie fossile 2 commentaires
Merci Hulot! Le gaz naturel et ses condensats sont beaucoup plus propres ailleurs

Rendez-vous compte! La découverte éventuelle d’un gisement de gaz de schistes ou plus trivialement celle d’un champ de pétrole ou de gaz naturel sur notre territoire nous permettrait d’économiser quelques milliards d’euros que nous donnons par brassées à la Russie, à l’Arabie ou aux Emirats en échange de leurs hydrocarbures. De bons milliards qui, s’ils restaient sur le Territoire, créeraient des emplois, relanceraient la pétrochimie et tout une part des industries de prestations de services dans ce domaine. Mais, que le Dieu de l’Ecologie soit loué, notre nouveau ministre Écolo, bien connu des petits écrans, vient de décider de présenter un projet dans lequel il serait stipulé que les Compagnies pétrolières ne pourraient pas explorer sur nos terres sacrées. Décision dans la lignée de l’inspiration de celle qui l’a précédé à ce poste.

Il aurait pourtant été simple de délimiter certaines zones du territoire pour limiter les nuisances éventuelles de ces explorations. Qui, sérieusement, voudrait perforer le sol des inaccessibles gorges de l’Hérault. Mais non, plus radicalement, c’est le Code Minier qui sera modifié? Non seulement l’Etat est propriétaire du sous-sol au-dessus duquel  exercent nos paysans, mais en plus il va, lui même, s’interdire de l’exploiter.

Alors, et pour moultes décennies encore, nos industriels de la pétrochimie et utiles distributeurs de combustibles et de carburants, vont poursuivre leurs onéreuses importations de gaz naturel, de pétrole et autres produits pétroliers (37 milliards d’euros nets sur les 12 derniers mois) en provenance de Russie, d’Afrique, d’Arabie et autres émirats du Golfe.

Il est bien connu que l’extraction et le transport de tous ces produits importés ne polluent pas la planète contrairement à d’hypothétiques extractions locales qui, elles, auraient été sales et nauséabondes.

Ah, que l’aventure du Gaz de Lacq a été grandiose! Mais c’était une autre époque, du temps où la France en progrès avait confiance en elle-même et en ses Industries. L’inverse de stupides postures politiques.

LIRE les commentaires sur le communiqué de l’AFP

Le 24 Juin 2017

 

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. René GRAU juillet 6, 2017 à 12:38

    Je me sens chaque année davantage de plus en plus étranger dans le pays qui m’a vu naître… Je ne peux plus regarder un journal TV sans hausser les épaules de dépit. Qu’arrive t-il ?

  2. Raymond Bonnaterre juillet 6, 2017 à 1:03

    René, c’est simplement une indication de votre bonne santé mentale.
    L’idéologie climatique en vigueur va nous conduire aux pires stupidités.

Commenter cet article