Monday 24th April 2017,
leblogenergie

Du couplage quotidien de batteries en tampon avec les énergies renouvelables

Raymond Bonnaterre Uncategorized Pas de commentaire

Vous trouverez sur le site du Collège de France un bon exposé de Stéphane Lascaud (du groupe EDF) sur le couplage de batteries (Li-Ion) en tampon avec les énergies renouvelables solaires qui permettent d’assurer le maintien d’une fréquence constante du réseau malgré l’instabilité sur quelques minutes ou dizaines de minutes de ces générations durant la journée.

Quelques bémols cependant:

- Les fournisseurs de ces batteries à prix compétitifs sont chinois (BYD) ou coréens (LG) ce qui pose question sur la pérennité des baisses de prix à venir et pronostiquées.

- Les modules solaires sont quant-à eux chinois et entraînent peu à peu la capitulation de tous les fournisseurs occidentaux, et là aussi la même remarque sur les prix de marché est possible.

- Bien-sûr ces exemples insulaires ne peuvent pas résoudre le grave problème de la nuit hivernale germanique (par exemple) qui nécessiterait des stockages saisonniers qui ne peuvent pas être assurés par des batteries et  font appel, en secours, à des centrales thermiques disponibles.

L’avenir du couplage des batteries en tampon et des énergies renouvelables est certainement radieux, mais ces exploits industriels lucratifs ne modifieront qu’à la marge les problèmes énergétiques du monde. En effet le MWh invoqué ici n’est pas la bonne unité d’énergie.

Le 1er Avril 2017

 

Partager cet article

Article de

Commenter cet article